Avant propos

Cette 6e édition de Mans’Art était placée sous le signe de la métamorphose…
Parce que la conservation n’est pas un but en soi mais un maillon dans la chaîne de transmission de l’art au plus grand nombre,
Parce que les métiers de la restauration d’art sont un support privilégié d’excellence et de création continue,
Parce qu’ils sont le point de rencontre entre l’intelligence de l’esprit qui conçoit et celle de la main qui réalise,
Nous pensons qu’ils sont au cœur d’une dynamique créative, qu’ils sont le lieu de toutes les métamorphoses, et le vecteur de transmission d’une exigence de qualité au service de tous.

Les visiteurs ont pu suivre les différentes phases de ces métamorphoses, depuis la matière première brute jusqu’à l’objet d’art achevé, en découvrant les stands d’exposition, les ateliers et les démonstrations qui sont offerts à votre curiosité lors de ces Journées.
La visite du Salon du livre ancien, dans le cadre prestigieux de l’Abbaye Saint Vincent, venait compléter l’exploration d’un monde où l’exigence de qualité réunissait les métiers les plus divers.